Publié le

Le bâtiment

Nouveau bâtiment moulin bonaventure

Nouveau bâtiment et nouvelles activités.

Jusqu’à aujourd’hui, la ferme ne disposait pas de bâtiment, le matériel de culture était abrité sous des arbres et les outils ainsi que le moulin se trouvaient dans l’ancienne fromagerie de Simone et Charles. Une grande partie de nos projets étaient bloqués par le manque de place, le moulin à farine ne pouvait pas être mis en service, la distillation devait se faire à la Coopérative du Riou à 10km de la ferme, le séchage de plantes aromatiques se faisait tant bien que mal et nous n’avions aucun abri pour les récoltes.

C’est pourquoi, depuis plusieurs années, le grand projet de la ferme était de construire un bâtiment pour nous permettre de développer de nouvelles activités.

Le bâtiment qui est aujourd’hui en construction est le fruit de plusieurs années de réflexion car il a une multitude d’activités à abriter.

Le moulin à huile d’olive qui mouline (pas dans le vide) pendant trois mois et qui accueille près de 600 récoltants chaque année sera dans un espace plus adapté.

Une nouvelle salle d’accueil du public et de vente y sera aménagée, ainsi qu’une salle pour les conférences et les formations (dégustation, formation des agriculteurs et du public aux techniques de l’agriculture biologique.)

Le moulin à farine sera remis en fonctionnement et nous aurons alors la place de projeter de nouvelles activités telles que la panification du blé ou la création de pâtes fermières.

La distillerie mobile A.K.A PAPAMOBILE (les « papam » étant les Plantes A Parfum, Aromatiques et Médicinales et la distillerie étant Mobile, nous vous laissons faire le lien, sera accueillie et nous pourrons non seulement distiller de nombreuses nouvelles plantes directement après la cueillette mais aussi être pour le temps de l’été, le centre de rassemblement de notre petite communauté de distillateurs.

Nous avons sélectionné une parcelle de moindre valeur agricole (zone très calcaire avec une grosse proportion de cailloux et beaucoup pente), proche du corps de ferme.

Nous coulons le premier béton des fondations, le bâtiment serait couvert et fermé au printemps 2017.

Le toit sera équipé de panneaux photovoltaïques.

Certaines de nos activités, dont la trituration d’olive est gourmande en électricité. La production électrique des panneaux nous permettra de réinjecter dans le réseau dix fois plus d’électricité que ce que nous consommons.

Comme cela était auparavant la tradition sur le plateau, les eaux pluviales sont récupérées et réinjectées dans le circuit de refroidissement de la distillerie.