Huile essentielle Immortelle bio (helichryse italienne)

25,00

Helichrysum italicum italicum bio
Anti-hématome;  Tonifiant de la circulation sanguine;  Cicatrisante et astringente cutanée;  Anti-coagulante, anti-phlébitique; Antispasmodique et anti-inflammatoire; Cicatrisante, Antiséptique et desclérosante…

UGS : HEIB Catégories : ,

Description

Helichrysum italicum italicum bio

Propriétés :
• Anti-hématome très puissante
• Tonifiant de la circulation sanguine
• Cicatrisante et astringente cutanée• Anti-coagulante, anti-phlébitique (tonifiant de la circulation sanguine)
• Antispasmodique et anti-inflammatoire
• Cicatrisante, Antiséptique et desclérosante
Elle est traditionnellement utilisée dans les situations suivantes :
• Hématomes (bleus) externes et internes, même anciens, traumatismes, coups
• Phlébite, oedème, problèmes de circulation sanguine
• Varicosités, érythrose, cyanose
• Rhinite, bronchite, encombrement bronchique
• Arthrite, polyarthrite, rhumatismes
• Déficience hépatocytaire, hépatite, cyrrhose, hypercholestérolémie
• Plaies, eczéma, psoriasis, acné rosacée Varicosités, couperose
• Cicatrices, vergetures
• Vieillissement cutané, dermatoses
Ces utilisations sont traditionnelles, pour plus d’informations veuillez consulter votre médecin.

Exemples d’applications :
• Circulation sanguine
En frictions, en regard de l’organe concerné, diluée dans une huile végétale
• Problèmes respiratoires
En frictions, en regard de l’organe concerné, diluée dans une huile végétale
• Bleu ou hématome
1 à 2 gouttes d’huile essentielle d’Immortelle en massage léger localement

Actif cosmétique
Jusqu’à 10 gouttes d’huile essentielle d’Immortelle pour un flacon de 100 ml.
Précautions particulières d’utilisation : L’huile essentielle d’immortelle contient des cétones, molécules généralement neurotoxiques et abortives. Cependant, la sorte de molécule cétonique (assez peu toxique), la fréquence d’application (faible) ainsi que le nombre de gouttes à utiliser (faible) réduisent très fortement les risques de toxicité. (Source : NARD). Cependant les précautions suivantes doivent être respectées : Ne pas utiliser chez la femme enceinte et chez les enfants ainsi que chez les patients traités par des médications anticoagulantes.

Source : Arôma Zone « L’Aromathérapie – Se soigner par les huiles essentielles » de Dominique Baudoux. Editions Amyris « Les huiles essentielles – Médecine d’avenir. » de J.-P. Willem.

Informations complémentaires

Poids35 g