Amandes

amandier-en-fleurUn peu d’histoire

Le plateau était jusqu’aux années 1960 entièrement planté d’amandiers. La culture du blé se faisait sous couvert des arbres qui abritaient également les troupeaux. Ses amandes, très réputées, servaient entre autre à la fabrication des calissons d’Aix en Provence. C’est à partir des années 60, que l’agriculture s’est intensifiée et mécanisée en Provence. Les arbres ont alors été arrachés pour permettre aux tracteurs de filer droit…
Quand l’ancien propriétaire de « La Petite Colle» à émigré au Mexique il à pris soin d’interdire au fermier d’arracher les arbres. Ce sont ces mêmes arbres, une vingtaine de variétés anciennes que nous récoltons. L’amandier est le premier arbre à fleurir à la sortie de l’hiver, annonçant de ses bourgeons le renouveau du printemps. C’est donc une culture fragile, sensible au gel… Il y à  des années sans récolte…